Accueil Société La désinformation est aussi dangereuse que le virus en période de pandémie...

La désinformation est aussi dangereuse que le virus en période de pandémie ! [Par Mbassa THIOUNE]

621
0
Mbassa Thioune Chercheur au Timbuktu Institut
Mbassa Thioune Chercheur au Timbuktu Institut

Vérifions avant de partager, la désinformation est aussi dangereuse que le virus en période de pandémie !

La pandémie, bien qu’elle soit une crise sanitaire, a fait chavirer le monde. L’Afrique et les pays du Sahel en ont subi les conséquences.

A titre illustratif, le Sénégal enregistre quotidiennement un nombre élevé de cas graves et de décès. Parallèlement, la croissance s’est fortement ralentie et la pauvreté continue à gagner du terrain. Les conséquences socio-économiques sont incommensurables et cela suffit. Il est, dès lors, urgent que nous protégions notre économie, qui se révèle être au bord du gouffre de la récession.

De l’autre côté, il y a un virus qui peut être plus virulent que le coronavirus : la désinformation avec son cortège de fake news.

De Facebook à TikTok en passant par WhatsApp, Twitter et Instagram, les informations fusent de partout. Prenons, donc, le temps de vérifier ce que nous partageons. Les informations de seconde main peuvent ne pas être crédibles. Que chacun de nous adopte les gestes barrières de la désinformation à la Covid-19 : gardons nous d’être des colporteurs de fake news. L’heure est grave et appelle au sens de la responsabilité de chaque citoyen. Ne nous empressons pas de compresser des informations au risque de nous faire oppresser par le coronavirus.


La désinformation est déstabilisatrice, soyons plus prudents dans l’utilisation des réseaux sociaux en cette période de crise sanitaire. Nous devons, nous citoyens, responsables à tous les niveaux, lutter contre la désinformation au même titre que la pandémie elle-même. Informons juste et vrai, faisons « vérifier avant de partager », notre slogan de tous les jours.

Ayons confiance aux médecins, vaccinons-nous pour stopper la propagation inquiétante de cette pandémie. Allons, en masse, nous faire vacciner, faisons-le pour la science, l’humanité et les générations futures.
Au préalable, vaccinons-nous contre les fausses informations.

Mbassa Thioune
Chercheur au Timbuktu Institut

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici