Accueil Religion Serigne Moustapha Mbacke Massamba

Serigne Moustapha Mbacke Massamba [Par: Me Madické NIANG]

99
0

À Allah nous appartenons à Lui nous retournons. Serigne Mouhamadou Moustapha Ibnou Cheikh Massamba Mbacké, Khalife de la famille de Serigne Massamba, vient de terminer sa noble mission dans ce bas monde pour rejoindre son illustre ascendant.

L’Islam vient de perdre celui qui a été une démonstration vivante de la soumission pleine et entière à Allah (SWT). Un mouride saadikhe (véridique) vient de laisser orpheline notre  communauté toute entière particulièrement la maison de Serigne Massamba qu’il a propulsée avec détermination vers une nouvelle dimension dans la sphère mouride et même islamique.

Serigne Sidy Makhtar Mbacke, alors Khalife général des Mourides me disait :

« ce que je peux attester sur Serigne Moustapha c’est que depuis sa jeunesse jusqu’à ce jour il a passé tout son temps à adorer son Seigneur et à travailler à la sueur de son front». 

Allah a la puissance de nous éprouver pour renforcer notre foi.

Le même jour que m’a été notifiée ma positivité au Covid 19, Serigne Moustapha a vu son corps commencer à défaillir. Après 56 ans de vie commune, il me laisse dans une solitude indicible renforcée par les conditions draconiennes de mon traitement qui m’ont interdit d’être à son chevet et qui aujourd’hui m’empêchent de l’accompagner dans sa dernière demeure cet après-midi à 17 heures à Daroul Karim en présence du Khalife général des Mourides.

Je sollicite de toutes mes connaissances et particulièrement de tous mes amis qu’ils puissent suppléer mon absence en se rendant à Touba pour honorer la mémoire de cet illustre homme. Oui c’est cet homme remarquable qui m’a guidé ma vie durant.

C’est lui qui m’a formé comme musulman et m’a introduit dans la voie qui mène au satisfecit de Serigne Touba. C’est lui qui m’a inculqué les valeurs qui m’ont conduit à considérer que je suis venu au monde pour être au service de mes prochains à travers des actes de bienfaisance. C’est grâce à lui que j’ai appris et pratiqué le jeûne surérogatoire des jours bénis chaque semaine et chaque mois comme le faisait le Prophète Seydina Mouhamed (SAW). Pour tout dire c’est lui qui m’a fait fervent mouride donc sincère muslman.

Le reste de ma vie je prierais chaque jour pour qu’auprès des préférés d’Allah, Serigne Moustapha Massamba brille à jamais comme un soleil au zénith avec le satisfecit de Cheikh Massamba, de Khadimou Rassoul et de Seydina Mouhamed.

Repose en paix mon guide, mon inspirateur, mon père, à Jannatou nahim parmi les moukharribiins (proches d’Allah), ta mission sur terre a été totalement remplie.

Maitre Madické Niang

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici