Accueil Religion Journée Qaçaid 2021 : Didcours clôture du Khalife

Journée Qaçaid 2021 : Didcours clôture du Khalife

715
0

A l’occasion de la journée Qacaid du Mercredi 11 Août 2022 correspondant au 2 Muharram 1443, voici le discours de clôture de Serigne Mountakha Mbacké, Khalife Général des Mourides

« Élever notre esprit, élever nos coeurs, élever nos mains en renouvelant notre engagement avec Serigne Touba, c’est la raison de cet appel. C’est notre intention. D’autre part un esclave a le droit de demander à Son Seigneur. Mais nous allons tout confier à Serigne Touba. J’estime que Serigne Touba , en matière d’invocations, de prières, il est le champion toutes catégories confondues.Mais son objectif dans ses invocations n’est pas d’obtenir ou de ne pas obtenir telle ou telle chose. Ses invocations ont comme but d’exalter la Majesté du Seigneur. De ce fait même si nous sommes très faibles , nous avons le droit de nous réfugier derrière lui. Et nos invocations envers le Seigneur seront accompagnées , sous-tendues par sa baraka. Le monde est dans une période délicate.


Nous demandons au Seigneur par la baraka de Serigne Touba qu’Il fasse partir l’épidémie. Nous savons aussi que la saison des pluies n’a pas encore donné les résultats escomptés. Nous demandons à notre Seigneur qu’Il vienne à notre secours avec une pluie salvatrice dont le résultat sera un hivernage plein de Baraka. Voici nos prières. Il n’y a pas d’autres sujets.


Redoublons encore nos efforts. Prenons un nouvel élan. Nous étions en train de renouveler notre pacte d’allégeance, notre engagement. Nous étions entrain de resserrer nos ceintures. Avec la ferme intention de nous atteler à notre raison d’être sur terre. A savoir, adorer Dieu et être au service de Serigne Touba.

C’est tout. Je vous remercie. Tous sans exception, vous avez mes félicitations. En vérité, ce qui est important, Dieu l’a mis dans nos cœurs. C’est le fait d’avoir Serigne Touba dans nos cœurs. C’est ce qu’il y’a de plus déterminant. Et la mobilisation de cette journée en est la preuve éclatante. Je souhaitais confier la tâche aux chanteurs et spécialistes des Qacaids. Et que nous autres formulons nos vœux les plus ardents.

Charge aux chanteurs d’exécuter la mission. Mais apparemment personne n’a voulu s’exclure de ce cercle. Les jang kat, les chanteurs, n’ont pas eu l’exclusivité. Chacun a voulu s’illustrer de la plus belle des manières. Alhamdulilahi Rabbil ‘aalamiin, Louange au Seigneur de l’univers. Vous avez réalisé mon vœu. Maintenant donnons-nous entièrement à Serigne Touba sans réserve et sans aller chercher quoi que ce soit ailleurs. Un esclave a parfaitement le droit d’invoquer Son Seigneur. Nous ne sommes que des serviteurs.

Dieu nous a créés en tant que serviteurs. Dieu nous a amenés sur terre afin que nous l’adorions. Et il n’y a pas de sujet sur ce point. Nous appartenons à Dieu. C’est Dieu qui nous a descendus sur terre. C’est Lui qui nous a créés avec une injonction : adorez-Moi… L’adorateur est indispensable. L’adoration aussi est indispensable. Nonobstant tout cela, nous avons placé notre confiance en Serigne Touba, il nous suffit comme référence.

Entre nous et notre Seigneur. Sa relation avec Son Seigneur est des plus rassurantes. Donc il nous suffit comme référence entre nous et notre Seigneur…Nous pouvons adresser des prières au Seigneur en s’appuyant sur sa baraka. Tout appartient au Seigneur. Le Seigneur a tous les droits. Il est l’Omniscient.

Nous avons le droit de Lui adresser nos prières. Par la baraka de Serigne Touba quand même. Quel que soit le résultat. Quoi que cela coûte. Je vous remercie… »

Le serviteur, Modou Mamoune Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici