Accueil Politique RAPPEL DES PROPOS D’UN SAGE

RAPPEL DES PROPOS D’UN SAGE [Par S. Cheikh A. Tidiane Sy]

121
0
Mame Abdou Aziz Sy Dabakh
Mame Abdou Aziz Sy Dabakh

LEVEE DE L’IMMUNITE DE SONKO : APPEL AUX PARLEMENTAIRES POUR UN VERDICT D’APAISEMENT AVANT LE VERDICT DE DIEU

Dans un contexte de pandémie, avec son lot de morts et de désolation, il n’est pas indiqué de s’attarder sur une affaire de faits divers et je m’en priverais s’il n’existait pas des ramifications politiques qui ont amené le Président de la République à se prononcer sur le sujet. L’affaire dite Sonko tient en haleine l’opinion publique sénégalaise en raison de la gravité des accusations et des conséquences politiques induites avec son lot d’arrestation de responsables politiques et d’indignation exprimée çà et là jusqu’au dernier manifeste signé par 102 universitaires sur ce qu’ils appellent « la crise de l’Etat de droit ».

Je ne voudrais pas spéculer sur le caractère privé ou politique de cette affaire car, là n’est pas le but de mon propos. En nous exprimant sur cette affaire, la sagesse nous impose d’éviter de prendre partie pour un camp ou pour un autre, au risque d’être taxé de comploteur ou d’opposant caché. Je prendrais le risque de créer une troisième voie, celle de la nécessaire préservation de la paix sociale et de la décence républicaine.

Les politiques doivent adopter ces valeurs pour en faire un viatique. J’en appelle au sens de la responsabilité des députés du Peuple afin que l’immunité parlementaire de l’Honorable Ousmane Sonko ne soit pas levée au nom de la préservation de la paix sociale et des valeurs religieuses et traditionnelles que nous partageons et qui a fait de notre pays un havre du vivre ensemble. Kou Yalla teral, nit wara la diémé torokhal. Nos hommes politiques qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition bénéficient de la grâce de Dieu qui les honorés devant leurs prochains.

Nous leur devons révérence et respect comme nous l’indique Dieu dans le Coran :
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَأُولِي الْأَمْرِ مِنْكُمْ
O les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement!
Notre pays a produit des hommes et femmes de valeurs qui nous ont légué des vertus nous interdisant certains comportements. Nos valeurs de NGOR, de KERSA et de SUTURA nous interdisent la calomnie et nous imposent le KHORMA à l’endroit de nos NAWLE, de surcroît s’il s’agit d’une autorité à quelque niveau que ce soit.

Un sage à qui il a été rapporté un comportement répréhensible, s’en est pris sévèrement au rapporteur au lieu du mis en cause. Il lui a répondu rageusement en ces termes : « Je te maudis de m’avoir rapporté un comportement indécent sur une personne même si c’était la vérité. » Le verdict d’apaisement des parlementaires que nous souhaitons vivement, ne nous soustraira aucunement de celui de Dieu le jour du jugement dernier, à quelque niveau que nous soyons.

Que Dieu préserve le Sénégal !

Un citoyen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici