Accueil Politique M. le Président nous vous demandons la liberté de tous les prisonniers...

M. le Président nous vous demandons la liberté de tous les prisonniers et la justice et l’indemnisation de tous ces martyrs [Khadim Bamba Dieng]

62
0

La politique est une affaire de gentleman : trop d’énergie négative pour écraser un adversaire politique, au bout du compte cet homme politique va écraser la coalition BBY et le parti au pouvoir.

– Sous peu, on va assister au déliement de la langue, qui est qui ? qui a fait quoi sur ce dossier?- Sous peu ils vont commencer à tutoyer le Président et critiquer son entourage pour justifier leur départ

– Sous peu certains responsables du parti vont demander au Président de choisir un dauphin hic et nunc- Sous peu des caciques vont quitter le navire en pleine tempête pour ne pas être considéré comme des futurs transhumantsMais bon… ça c’est la tempête politique, c’est le syndrome du Lame Duck et les erreurs politiques se payent cash.

Waaji Djiom, fi terroriste amoufi ay nervis gnoo fi amm, ba adina daan baakh policier liiif ladaan yorr pas ay gourdin aki barre de fer.

Monsieur le Président de la République cette manifestation des Sénégalais demande plus que 300 milliards pour l’emploi des jeunes. Elle demande :

– Plus d’intelligence et d’endogeneité dans les décisions de l’exécutif,
– Plus d’État de droit,
– Plus de respiration démocratique,
– Plus d’investissement sur l’immatériel pour ne pas dire plus de valeur dans la gestion de la chose publique.
Je sais que monsieur le Président de la République, à votre for intérieur, vous vous posez la question est ce que c’est ce peuple qui m’a élu avec 58% en 2019? rassurez-vous OUI c’est le même peuple, c’est juste qu’après deux ans de mandat vous l’avez pas donné le choix de s’exprimer librement de ce qu’il a dans le cœur via les urnes (élections locale et législative), alors il ne pouvait que le déverser dans la rue.

Hier, vous avez joué votre rôle de Père de la Nation avec sagesse et sérénité, c’est ce Macky Sall qu’on veut voir jusqu’en 2024.

Monsieur le Président de la République nous vous demandons la liberté de tous les prisonniers de ce dossier et la justice et l’indemnisation de tous ces martyrs.

Le 08 mars 2021 est un point de départ de quelque chose
NOUS SOMMES UN GRAND PEUPLE ET NOUS LE RESTERONSPAIX – JUSTICE – PARDON

Dr Khadim Bamba Diagne
Consultant International : Etudes, Analyses et Montages Financiers Directeur scientifique LAREM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici