Accueil Non classé LA FAMEUSE LETTRE

LA FAMEUSE LETTRE [PAR: M. MOUSTAPHA DIOP]

751
0

Dans la semaine, je vous ai parlé longtemps des groupes qui s’activent à dire du mal sur Serigne Touba dans la toile uniquement dans le but de semer le doute dans la tête des faibles sénégalais.

Figurez-vous que des gens dans le groupe des wahabis ont sorti une lettre qui se trouvait dans la thèse du Pr Rawane Mbaye. Dans cette lettre que Serigne Touba aurait écrit, il explique le fait qu’il ne s’était présenté suite à la convocation de l’autorité coloniale et pour cause de maladie qu’il cachait depuis son retour du Gabon et à même ses proches.

Donc, selon le contenu de la lettre, Serigne Touba était malade et qu’il ne pouvait même pas marcher sans qu’il ne s’essouffle. Avant de continuer, revenons sur la lettre en elle même. Est-elle authentique ? Est-elle écrite par la main de Serigne Touba ? Si Oui qu’est ce qui prouve qu’il est l’auteur ? Pourquoi dit-on qu’il est l’auteur ? Parce qu’elle figure dans les archives ou bien dans la thèse du Pr Rawane Mbaye ?

Ces types de lettres ne sont pas nouvelles. La lettre qui a permis à l’autorité coloniale de déporter Serigne Touba est une lettre que Mame Abdou Lo avait écrite avec le sceau personnalisé de Samba Laobé ( Serigne Falou Mbacke). Donc, il faut faire attention avec les lettres. C’est pareil quand je vois une lettre adressée à Madame Ponty et dont on dit que Serigne Touba en est l’auteur. Certains utilisent cette lettre comme une arme sans jamais se demander si la lettre était authentique ou non ? Ou qu’elle émanait de Serigne Touba ou non ?

Ces choses ne les intéressent pas. Ce qui les intéresse ce sont les choses suivantes : tant que c’est dans les archives, nous sommes preneurs, tant que cela semble rabaisser Serigne Touba même si ce n »est authentique et véridique. Tout ce qui se trouve dans les archives n’est pas véridique. Mais bon, une telle chose n’intéresse pas un haineux. Si Paul Marty a dit que Mame Maodo avait des concubines dans sa maison ( Excusez moi du terme). Tout le monde sait que c’est absolument faux. Tout le monde sait qu’il a écrit n’importe quoi.

En même temps, tout le monde sait que Mame Maodo n’est pas dans ces choses. Personne n’y croit et même l’ennemi le plus irréductible de Mame Maodo n’y croit à plus forte raison ceux qui se réclament de lui. Alors, pourquoi certains croient fermement aux paroles de Paul Marty sur Serigne Touba ou sur Mame Cheikh Ibra Fallait et pourquoi ils ne croient pas ce qu’il affirme sur Mame Maodo ?

Quel intérêt Serigne Touba tire en parlant sur Madame Ponty ? Pourquoi croire qu’une telle lettre émane de Serigne Touba, alors que la parole de Marty sur Mame Maodo est fausse ? Cherchez l’erreur et les incohérences. Les colons étaient venus non seulement pour nous exploiter, mais nous diviser afin de mieux asseoir leur domination. C’est pour cette raison qu’ils ont cherché à utiliser certains comme armes afin de tirer sur d’autres dans le but de les anéantir. Dommage que certains par pure partisanerie continuent à croire encore sans aucun regard critique sur ce que les colons nous ont laissé qu’il soit des archives ou autres choses. Soyons réfléchis et prudents dans l’exploitation des archives. Elles ne doivent pas être des armes.

Si je cherche à comprendre un Mame Maodo ou un Sheikh Oumar, je ne vais pas me diriger dans les archives des colons. Ces derniers ont toujours dit du mal sur ceux qui les combattaient sur le terrain. Sheikh Oumar en est un exemple fini. Donc pourquoi certains continuent à prendre leurs paroles pour du Coran ? À chaque fois que j’entends un homme dire ça figure dans les archives, j’en rigole.

Parce que je sais qu’il est tombé dans le piège des colons et en même temps, il n’est pas un chercheur. Les archives ne sont qu’une source parmi d’autres sources. Alors pourquoi vouloir privilégier une source sur d’autres ?

D’autant plus que ce sont les mêmes gens qui te parlent de libération, de lutte contre le néocolonialisme, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici