Accueil Histoire LE SACRE DE L’INVENTIVITÉ

LE SACRE DE L’INVENTIVITÉ

240
0

S’il fallait parler des femmes qui ont marqué l’histoire du Sénégal contemporain, on ne pourrait oublier Sokhna Mouslimatou Mbacké.

Une femme qui a marqué l’histoire du Sénégal de cette trempe, il n’y en a pas tant. Au-delà de l’immensité de son oeuvre, ce qui sans cesse saisit celui qui s’intéresse à elle, c’est la profondeur de sa pensée, l’intensité et l’authenticité de sa démarche autant son extraordinaire créativité.

Très peu connue par la génération actuelle, Sokhna Mously est une femme de conviction et de passion qui symbolise le sens du travail et l’esprit dynamique des Mourides. Industrielle, commerçante, agricultrice, cheffe d’entreprise, enseignante, sokhna Mously était une autorité en matière de science religieuse. La mémoire mouride a bien retenu son prénom et son parcours. Elle demeure à jamais une note en haut de la page de l’histoire de la Mouridiyya. Elle fut une femme de grand talent, de courage, de valeur et de vertu. Par son talent, sa conviction, elle a su s’imposer et porter dignement l’heritage de Serigne Touba. Fille de Serigne Touba, elle a hérité en lui, l’audace , la volonté et la vivacité d’esprit. Elle fut une brillante femme d’un esprit habile avec un grand coeur, aussi héroïque que géant dans le travail.

Pendant les année 50, Sokhna Mouslimatou Mbacke toujours dans sa vision novatrice avait l’ambition de mettre en place une unité industrielle de transformation des céréales locales d’une valeur de 250 millions . Dans ce projet, elle était en collaboration avec des allemands qui étaient venus à l’époque à Touba pour concrétiser cette belle initiative de Sokhna Mouslimatou. Les allemands avaient donné leur accord pour le financement du projet et au démarrage des activité de l’unité industrielle à Touba. Une fois que les allemands sont partis en Allemagne, le sénégalais en ce moment directeur de la sécurité alimentaire qui était l’interface entre Sokhna Mouslimatou et les allemands a été viré et le projet ajourné. Qui est à l’origine de cet ajournement si voulu et très mesuré?

Femme noble de caractère et travailleuse, elle a beaucoup apporté à son pays par sa foi et par son courage. Son talent, sa créativité furent reconnus par tout le monde. C’est pourquoi l’État sénégalais en 1962 lui a décerné l’ordre national du Mérite. Une haute distinction pour saluer sa personne et ses activités. D’ailleurs, elle fut la première récipiendaire en tant que femme.Le Président Senghor l’admirait beaucoup. Une fois, il lui dit « Sokhna Mously , tu es trop en avance par rapport à ton époque. » Voilà une figure religieuse, une femme exemplaire que e la jeune génération doive découvrir pour s’en inspirer comme modèle. Voilà une « citoyenne » modèle, une figure exemplaire qui a dignement joué sa part dans la construction de son pays.

M. Moustapha Diop

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici