Accueil Histoire ABDOUL KADER KANE, LE PREMIER ALMAMY DU FOUTA TORO

ABDOUL KADER KANE, LE PREMIER ALMAMY DU FOUTA TORO [Par Papa Gora DIOP]

119
0

En 1776, aux côtés de Souleymane Baal, Abdoul Kader Kane renverse la dynastie Denyanke, créée par Koli Tenguella.
Au Fouta-Toro, les marabouts dirigés par Thierno Souleymane Baal chassent le roi Satigi animiste de la dynastie denyanke. C’est ce qu’on appelle la révolution torodo

Il succède à Souleymane Baal à la mort de celui-ci et accède au titre d’Almamy, avec le vote de la population du Fouta-Toro. Abdoul Kader Kane, Toucouleur de caste torodo, est connu pour ses nombreux djihads, menés dans plusieurs royaumes au Sénégal.

Il se dressa alors contre les maures Trarza et mit fin à la pratique d’esclavage et d’extorsion au Fuuta des 1786. Il se tourna ensuite contre les royaumes Ceddo du Kajoor et du Walo qui continuaient encore à fournir la demande européenne en esclaves. A la bataille de Bounghoye en 1794, il fut trahi et finalement défait par le damel-teigne du Cayor et du Baol Amari Ndella Coumba Fall et le Brack du Walo Ndiack Coumba Khouriyaye Mbodj, qui etaient des souverains Ceddo de royaumes très peu islamisés. Il fut prisonnier au Kajoor pendant trois ans durant lesquels son érudition et sa sainteté fascinèrent le dammel et son peuple.

De retour dans son Fuuta Toro après sa libération par le damel-teigne Amari Fall, il fit face à plusieurs défis en provenance des princes Denyanke du Fuuta qui, maintenant, ne voulaient plus reconnaître son autorité. Kane conduisit également de nombreuses expéditions militaires contre le Boundou (Ɓunndu), un royaume toucouleur, et contre les Maures trarza, là où Souleymane Baal trouva la mort. Il a beaucoup contribué à l’installation du régime torodo et il est connu pour ses réformes et la politique sociale et économique initiée par Souleymane Baal. Plusieurs historiens le considèrent comme le premier Almamy du Fouta-Toro.

Abdoul Kader Kane connut beaucoup de désaccords avec la ville de Saint-Louis, où résidaient de nombreux commerçants européens, car il voulait que ceux-ci cessent la pratique de l’esclavage. Il voulait aussi que les bateaux et leurs marchandises, ainsi que leur produits traversant son État par le fleuve, en provenance de Saint-Louis, soient fouillés systématiquement.

Il est assassiné le 4 avril 1807 à la suite d’un complot contre lui, organisé par les Jagoordo. Les Jagoordo étaient les membres de l’assemblée qui élisaient l’Almamy. Après sa mort, les Torodo, divisés par leurs perpétuels désaccords, se scindent en cinq familles, parmi lesquelles sont élus les Almamy (Almaami).
Le peuple ne vote plus, c’est le retour à la monarchie absolue du temps Denianke, malgré l’interdiction formelle de l’esclavage et du régime des castes qui continue de prospérer. Cela dura jusqu’en 1881, date à partir de laquelle les colons commencèrent à affluer dans le Fouta. Ils parviendront à s’emparer de l’État de manière progressive à la fin du XIXème siècle.

DIOP PAPA GORA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici