Accueil Culture Transition en douce vers le Wolof…

Transition en douce vers le Wolof…

45
0

Une transition en douce vers la langue wolof comme langue de communication officielle du Sénégal doit être promue sans militantisme outrancier et inutile contre la langue française et sans wolofocentrisme exacerbé.

Les autres langues nationales devront la seconder dans les zones où elles sont fortement representées pour promouvoir et la diversité linguistique et l’efficacité qu’offre une langue comprise de presque tous. C’est une chance pour le Sénégal que nous devons exploiter intelligemment.

La marche vers l’utilisation de nos langues comme langue d’enseignement à large échelle a toujours été ralentie et compromise par les batailles d’égo entre africains eux-mêmes. Ce qui a contribué à renforcer les langues des ex-colonies comme des sortes de « langues-arbitres » de nos différends. Par exemple, dire

« je suis serere, tu es wolof, donc parlons français même si je comprends le wolof pour être en terrain neutre ».

Ce qui convenons-en est juste stupide. Par ailleurs, cette transition en douce ne peut avoir lieu que si elle est soutenue par un programme volontariste, scientifique, de la part du régime actuel ou d’un autre à venir.

Il faut clairement sortir la promotion des langues nationales du stade confidentiel de simples langues d’appoint auquel elles sont jusque là confinées dans la politique linguistique du pays.

LB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici